Jour 42 - jeudi 31 juillet
Célébrer la vie

La première fraise, tant attendue. Entouré de Steve Marier, qui
l'a accompagné une dizaine de jours, et Shakti, qui a fait le
voyage depuis Toronto pour être présente. Photo : Richard L.
Je reprends des forces peu à peu. Je me remets de la journée d'hier. J'étais si heureux de revoir les amis et les membres de ma famille qui sont venus célébrer avec moi. L'arrivée de ma fille Shakti de Toronto a été des plus touchante car j'avais pratiqué pour elle la pièce de guitare qui porte son nom, que j'avais composée durant sa gestation, jouée durant sa naissance et avec laquelle je l'endormais quand elle était petite. Depuis 15 ans, mon arthrose ne m'avait pas permis de la rejouer. Mon interprétation n'était pas la meilleure de ma vie, mais les amis présents, dont Marjolaine, la marraine de Shakti et son parrain, mon grand ami Raôul Duguay, ont pardonné quelques notes vibrantes et partagé l'émotion qui nous a emportés dans des souvenirs heureux. 

Après quelques mots échangés, j'ai mangé ma première fraise. J'avoue qu'à ce moment, j'ai tout oublié, même les gens devant moi. Quelqu'un a dit: « C'est presque indécent» (C'est moi, Richard, qui l'ai dit!) Ça m'a ramené sur Terre. Stella a ouvert le buffet santé qu'elle avait fait préparer. La musique de Steve Trottier et des délices inimaginables étaient de la partie. Beaucoup d'amour. Je me suis mis de côté quelques bouchées dérobées sur les plateaux offerts par notre amie Suzanne Cazelais de Oui Desserts. Dans quelques jours, je pourrai les savourer. Même chose pour les craquelins et fromages végé de Steve Marier. Quant aux jus santé de Mélanie et de Chantalle, de l'Oasis du lac Saguay, où je me dirige dans quelques jours, je me suis permis d'y goûter sous la supervision de Stella et des autres naturopathes du centre qui s'assuraient, avec leur oeil professionnel, que je n'allais pas (trop) tomber dans l'excès. Veuillez m'envoyer vos photos ceux qui en ont pris.

L'équipe du film a tourné de vibrants témoignages et de belles images de cet événement.

Ensuite, Andréanne Larouche a enregistré une entrevue pour la radio dont on vous présentera des extraits bientôt. 

Heureusement Catherine Kasztalski, acuponctrice professionnelle, était présente et généreuse. Après le départ de tout le monde, elle m'a placé quelques aiguilles dans les oreilles pour faire redescendre tout ça et m'aider à reprendre en douceur mon alimentation.

J'ai bien dormi.

Aujourd'hui j'ai eu droit à une assiette de raisins que j'ai savourés un à un. Chacun était un festin en soi. Après ces jours et semaines difficiles, il est impossible de décrire l'intensité de la délectation des fruits et autres aliments que nous procurent la nature : fraises, oranges, raisins... et de la gratitude qu'on ressent pour la perfection de ces recettes si simples et si complètes.

Restez avec nous. Cette aventure dure 100 jours. C'est aujourd'hui le 42e. D'autres belles rencontres et découvertes sont à venir.


Yves xxxx

1 commentaire:

  1. Merci Yves de partager cette magnifique expérience! Dji

    RépondreEffacer